Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 16:23

Bonjour. Etant psychologue, je suis souvent amené à souligner que la psychologie est trop souvent parsemée de clichés un peu trop simples et qui appellent des nuances. Ainsi, sur ce thème ("Les yeux sont le miroir de l'âme"), toute la difficulté sera de pouvoir distinguer les cas où cette phrase est largement vraie, et ceux où elle pourrait s'avérer totalement fausse et donc susceptible d'induire en erreur celui qui s'y fierait un peu trop aveuglément...

 

(Sur Viadeo, ma réponse à une interlocutrice qui me disait être un peu contrariée par le fait que mon profil ne comportait pas de photo de moi)

 

Bonjour Marie-France,

Oui, effectivement vous avez une certaine imagination…

(Cagoule ?! Masque ?!  J’espère quand même que je ne vais pas hanter vos futurs cauchemars…  ;-)

Mais en tout cas, j’apprécie votre franchise.

Ceci dit, photo ou pas, c’est là une affaire de goût et de choix personnel, même si j’entends bien votre besoin de mettre un visage sur des mots.

 

Oserais-je me permettre un conseil ?

Ne pensez surtout pas qu’un visage ou une physionomie peuvent toujours donner des indications infaillibles sur la personnalité ou sur la valeur humaine d’une personne, ce n’est, hélas ou heureusement, pas aussi simple, et celui qui le croirait trop naïvement s’exposerait parfois à de sévères désillusions ou alors à commettre des jugements erronés autant que hâtifs…

On dit aussi : « Les yeux, le regard, sont la fenêtre de l’âme »... C’est là une très jolie formule, et j’aimerais qu’elle soit vraie, comme une règle générale, mais hélas ce n’est pas le cas, non ce n’est pas une règle générale et fiable…

 

Tout ce qui brille n’est pas or.

Je suis sûr que vous savez très bien qu’un sourire angélique ne garantit nullement qu’on soit en présence d’une personnalité angélique…

Et est-ce que réellement, comme vous semblez le dire, vous accordez d’office plus volontiers votre confiance à ceux qui  osent vous regarder avec aplomb quand ils vous parlent ? C’est là encore une fausse évidence, une trompeuse apparence dont il faut parfois se méfier : gare aux illusions… La franchise n’est pas toujours là où on croit !!

Et l’habit ne fait pas le moine (…ouh là là, ça c’est d’actualité, mais l’ai pas fait exprès).

 

Ceux qui ne tiennent pas trop à vous fixer dans les yeux en vous parlant, ne sont pas nécessairement des personnes moins honorables ou moins fiables.

Peut-être sont-ils tout simplement réservés et pudiques au niveau des regards, ou un peu timides, ou complexés, ou trop vite déconcentrés par les jeux de regards ou par les regards trop intenses, ou soucieux d’éviter des effets de séduction, soucieux d’éviter de jouer avec le feu,… ou tout simplement soucieux de ne pas mettre mal à l’aise leur interlocuteur, soucieux de respecter leur sensibilité visuelle ou leur éventuelle susceptibilité.

 

Ce dernier thème me fait penser à certains films gros et gras de jadis (sauce américaine) où l’on trouvait intelligent de représenter le psychiatre en train de regarder fixement dans les yeux et de scruter son patient avec un sourire figé, condescendant et trop sûr de lui, qui semblait signifier : continuez, je vous écoute et je cerne très bien vos pensées, je vois clair en vous et je sais déjà ce que vous allez me dire…

Avec l’inconvénient de souligner ainsi très indélicatement un aspect de la situation qui risquera fort d’être ressenti par le patient comme étant sa position d’infériorité face à un psy en position de supériorité…

Rien de tel pour mettre mal à l’aise !!  Parfois, un peu de pudeur et de réserve ne font pas de tort.

 

Chacun son style, chacun ses critères.

?? …Je gagnerais à mettre ma photo ??  (En êtes-vous si sûre… ;-)

Oui mais, je gagnerais quoi exactement ??!

 

Amicalement.

 

Jacques baré, psychologue. Liège

(article écrit sur Viadeo en Août 2011)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires